Vous êtes dans : Accueil > A la Une > JURAFAUNE, un nouvel outil pédagogique pour tous les publics

JURAFAUNE, un nouvel outil pédagogique pour tous les publics

Lolita DOMON,animatrice du parc JURAFAUNE - © Olivier PERRENOUD

JURAFAUNE, le parc des rapaces installé à Granges-sur-Baume, est la vitrine pédagogique de l’association Fonds de Sauvegarde de la Faune et de la Flore Jurassienne. Comme le souligne Lolita DOMON, animatrice du parc : « JURAFAUNE est un parc naturaliste qui allie présentation géologique, ornithologique et botanique. Il est ouvert aux habitants du territoire comme aux touristes de passage. Cette année, nous avons accueilli près de 20 000 visiteurs, sans compter les enfants de moins de 6 ans pour lesquels l’entrée était gratuite ».

Observer, éduquer, protéger

« Notre ambition première est d’ouvrir ce parc de 3 hectares à tous les publics. Nous souhaitons donc en faciliter l’accès, notamment pour les autocaristes. Par ailleurs, pour que le plus grand nombre en profite, notre période d’ouverture s’étend au-delà de la seule saison touristique : dès les vacances de Pâques jusqu’à celles de la Toussaint. JURAFAUNE proposera davantage d’animations et notamment des représentations de vol, spectacle que le public apprécie déjà beaucoup. A noter que, grâce aux investissements réalisés, le parcours de découverte des rapaces est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite».

Intéressant projet d’éco-tourisme qui s’est réalisé en particulier grâce à la volonté de la communauté de communes des Coteaux de la Haute-Seille ; JURAFAUNE travaille désormais à sa promotion. « L’association souhaite pérenniser le poste que j’occupe actuellement » poursuit Lolita DOMON « et notre objectif est de susciter la venue de visiteurs toujours plus nombreux afin qu’ils découvrent ici non seulement la vie des oiseaux de proie mais aussi qu’ils soient sensibilisés à la biodiversité et aux richesses naturelles et humaines de la région. »

Le coût total du projet est de 17 800€. Le Fonds Social Européen accompagne le projet associatif à hauteur de 14 000 €.