Vous êtes dans : Accueil > Réalisations en Franche-Comté > Focus et exemples > Réalisations financées au titre du FEADER > Lactoduc des Fins

Lactoduc des Fins

Une réalisation unique en Franche-Comté.

Thématique : Un investissement qui combine réduction des coûts et économie d’énergie au bénéfice des filières laitière et porcine. 

Bénéficiaire : Fromagerie Les Fins-Comté

Date du projet : 2009

Coût total : 143 490 €

Fonds concerné : FEADER pour 14 349 €

Montant du co-financement : Conseil général du Doubs pour 14 349 €  

 

Descriptif :

La porcherie Porfins, installée à plus de 1 000 m d’altitude, derrière Les Fins, est née en 1992 d’un projet commun entre les coopératives des Fins-Comté, des Suchaux et de Noël-Cerneux-Le Bélieu. Elle achète par an à ces trois coopératives 10 millions de litres de lactosérum ou petit-lait, sous produit de la production fromagère, qui servent à alimenter 2 700 places d'engraissement et 1 500 places de post-sevrage.

En 2008 et 2009, chacune des trois coopératives ayant modernisé ses installations, les adhérents coopérateurs ont souhaité améliorer le fonctionnement de la porcherie commune. Ainsi, depuis la fin de l’année 2009, un « pipe-line » enterré sur une longueur de 9 km permet de transporter le lactosérum issu de l’activité de ces trois coopératives vers la porcherie Porfins. Une partie du chantier s'est faite conjointement avec ErDF qui opérait des fouilles dans le secteur.

Ce « lactoduc » entre trois fromageries et une porcherie, unique en Franche-Comté, évite désormais le transport du lactosérum par camion, qui s’imposait tous les jours de l’année. Les gains en matière de sécurité routière et d’impact sur l’environnement sont évidents.

L’approvisionnement en petit-lait de la porcherie est ainsi sécurisé, ce qui est important, car dans ce secteur du Haut-Doubs, tout près du val de Morteau, l'élevage de porcs au petit lait fait partie de la culture locale. Et d’ailleurs, il est reconnu par le label IGP de la Saucisse de Morteau.

Une pompe poussant le lactosérum dans le «lactoduc» Une pompe poussant le lactosérum dans le «lactoduc» - © DRAAF

Les travaux d’enterrement du «lactoduc» Les travaux d’enterrement du «lactoduc» - © CIGC/Thierry Petit