Vous êtes dans : Accueil > Réalisations en Franche-Comté > Focus et exemples > Réalisations financées au titre du FEDER > Aménagement d'un parc d'innovation : Projet TECHN'HOM II à Belfort et Cravanche

Aménagement d'un parc d'innovation : Projet TECHN'HOM II à Belfort et Cravanche

Thématique : Vie des territoires urbains

Bénéficiaire : Société d'Équipement du Territoire de Belfort (SODEB) et Société d’Economie Mixte Patrimoniale du Territoire de Belfort (SEMPAT)

TECHN'HOM II : travaux d'aménagement auprès du bâtiment d'Alstom Power System - © Francis Bouquet

                           

Date du projet : 2009-2010

Coût total : 9,3 millions €

Fonds concerné : FEDER

Montant du co-financement : 3,2 millions €

Descriptif :

Dans le cadre du projet Techn’hom II, ce sont 3,2 millions d’euros de FEDER qui ont été attribués pour soutenir à Belfort un projet d’aménagement favorisant l’implantation de deux centres de recherche dans le domaine de l’énergie : Alstom Power Centrale et le Centre technologique de GEEPE, dans le site historique d’Alstom.

Ce projet prévoyait la démolition de bâtiments anciens, l’aménagement des abords des nouveaux bâtiments, le développement de liaisons douces à l’intérieur du site, une meilleure articulation des déplacements entre les entreprises et l’Université Technologique (UTBM), la construction d'un parking rue de la Découverte.

Depuis la phase d’études, le FEDER a largement aidé le projet Techn’hom, l’une des plus vastes opérations de requalification d’un site industriel engagée en France. Né en 2005, de la fusion des deux sites : Belfort Technopole (ancien site belfortain de DMC, puis de Bull) et le site industriel des 3 Chênes, ce projet se donnait dès le départ deux priorités :
       - consolider et développer les activités des leaders industriels et de leurs sous-traitants à Belfort,
       - accueillir de nouveaux investisseurs pour diversifier l’emploi.

Au lancement de la restructuration du site, l’Europe est intervenue sur les études préalables à hauteur de 124 000 euros pour un coût total de 311 000 euros. Puis, en 2006, l’Union Européenne mobilise 1 million d’euros de FEDER pour la restructuration de deux bâtiments en immeubles collectifs : l’hôtel d’entreprises industrielles et artisanales et le centre d’affaire et espaces partagés.

Ce parc d’activités, qui se déploie sur 110 ha, accueille aujourd'hui dans des conditions exceptionnelles, des entreprises de toute taille et nature, Alstom et Général Electric, Converteam, Téléperformance, France Télécom, Carlson wagon Lits, l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) ainsi que le centre national de recherche sur la pile à combustible.