Vous êtes dans : Accueil > Réalisations en Franche-Comté > Focus et exemples > Réalisations financées au titre du FEDER > Aux Résidences, des soins égaux pour tous

Aux Résidences, des soins égaux pour tous

© Ville de Belfort

Illustration de l’engagement européen contre l’exclusion.

En trois décennies d’existence dans le quartier des Résidences à Belfort, l’association « Agir ensemble pour notre santé » s’y est forgé une réputation professionnelle et humaine qui s’étend bien au-delà de la Franche-Comté.  

L’engagement de ses médecins et salariés dans cette zone franche urbaine et leur dévouement envers ses populations fragiles, issues pour la plupart de l’immigration, ont été sans faille. En bonne logique, c’est sur leur expérience que s’appuie le Pôle de Santé Pluridisciplinaire de Belfort-Sud, porté par la ville et soutenu par les fonds européens, pour répondre aux besoins sanitaires de ses 9 500 habitants dont 27 % de jeunes de moins de 18 ans.

Car si le quartier des Résidences représente 20 % de la population belfortaine, la plupart des maux liés à la précarité y sont concentrés. Cela lui vaut d’être la cible des politiques listées dans la « Dynamique Espoir Banlieue » instaurée en 2008 par le gouvernement. Collectivités, travailleurs sociaux, professionnels de santé s’y mobilisent au quotidien mais leur manquait un outil, une « maison » pluridisciplinaire moderne où chacun puisse être pris en charge et bénéficier d’un égal accès aux soins, indépendamment de sa situation et de ses ressources. Le Pôle devra répondra à ces attentes et compenser la baisse de démographie médicale dans ce quartier où 12 cessations d’activité non remplacées ont été enregistrées au cours des derniers mois.

Les objectifs du projet sont d’encourager l’exercice ambulatoire, en y associant l’ensemble des disciplines, d’adapter puis de réorganiser la médecine de premier recours avec peut-être des permanences de « petite urgence », d’assurer une coordination plus efficace des soins, d’inciter par des conditions de travail attractives de jeunes praticiens à venir s’installer. Afin que le patient soit réellement au cœur des pratiques de soin et de prévention, le tiers payant sera systématisé et un comité d’usagers se réunira plusieurs fois par an pour garantir la mise en cohérence du Pôle avec son environnement social. Ses porteurs espèrent que le projet créera une synergie entre les professionnels de santé salariés et libéraux et qu’à terme, des spécialistes accepteront de s’y associer et de tenir des permanences.

Ce Pôle de Santé pluridisciplinaire qui s’inscrit dans la stratégie européenne de lutte contre l’exclusion sociale a reçu près 996 846€ de FEDER, soit 35% de subvention pour un montant total de projet de 2,848M€.

 

© Ville de Belfort