Vous êtes dans : Accueil > Réalisations en Franche-Comté > Focus et exemples > Réalisations financées au titre du FEDER > Le FEDER s'occupe de vos vacances !

Le FEDER s'occupe de vos vacances !

Après avoir participé au financement de la SARL Les Cabanes des Grands Lacs en 2009 pour la construction de 13 cabanes dans les arbres sur le domaine naturel et aquatique de Bonnal en Haute-Saône, le FEDER participe cette fois à la création de 5 cabanes flottantes dont 2 seront totalement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Tourisme innovant en Haute-Saöne

Une aide indispensable comme le souligne Gaspard de Moustier, le créateur : « Mon projet initial n’aurait pas pu avoir une taille aussi importante sans les aides européennes, témoigne-t-il. Grâce à ce financement j’ai pu construire plus de cabanes et atteindre rapidement une taille critique qui m’a permis d’embaucher 8 personnes et de prendre en apprentissage deux personnes supplémentaires  ».

Devenu rapidement le plus grand village de cabanes en France, l’entreprise fait aujourd’hui figure de référence : « nous avons été sollicité pour ouvrir ce type d’hébergement touristique dans deux autres régions françaises , confesse Gaspard de Moustier. Notre concept séduit car il repose sur des valeurs fortes comme le respect de l’environnement, la solidarité, la qualité de service, le développement des filières courtes… ». Une véritable marque« que nous avons mis 4 ans à développer au lieu de 10 si nous n’avions pas eu d’aides » souligne-t-il.

Dernière innovation en date, une éco-hutte sanitaire conçue comme une véritable salle de bain privative. Un confort rare dans l’hôtellerie de plein-air qui renforce encore davantage l’attractivité du site. Car outre le confort des clients, une véritable politique écologique a été mise en œuvre. Les cabanes seront ainsi équipées de panneaux solaires et l’éco-hutte de panneaux photovoltaïques. Enfin, les propriétaires se sont engagés à valoriser la biodiversité locale, et à sensibiliser la clientèle à chaque instant. Un exemple réussit d’éco-construction. 

 Ces cabanes flottantes proposent un produit touristique innovant encore jamais vu en Franche-Comté. L’Europe a mobilisé 71 000 € sur les 644 000 € du projet.

  

Jura : la véloroute sur les rails

Avec son relief doux en plaine, plus tourmenté en altitude, le Jura bénéficie d’un fort potentiel touristique. Connu pour ses sports hivernaux, en particulier le ski de fond et la raquette, il présente bien d’autres atouts de nature à séduire les visiteurs au gré des saisons. Les loisirs cyclistes, parce que chacun peut s’y adonner à son rythme, seul ou en famille, sont privilégiés. L’aménagement de trois sections de la véloroute dite PLM, entre Conliège, Publy et Châtillon qui a bénéficié du soutien des fonds européens, s’inscrit dans la volonté de son conseil général de développer les modes de transport doux et de valoriser les savoir-faire du massif, de façon durable. Au profit de la population du département, bien sûr, mais aussi des vacanciers pour lesquels 13 000 lits sont disponibles dans le Pays des lacs.

Ces tronçons de 3,3 km, 6 km et 4,5 km s’intègrent dans la liaison entre le bassin lédonien, le lac de Chalain et la ville de Champagnole. Le nom PLM, la véloroute le doit à son tracé qui suit l’ancienne voie de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille. Au départ de Lons-le-Saunier, l’une des deux cités thermales jurassiennes, celle-ci longe d’abord les vignes entre Perrigny et Conliège. Elle y offre de magnifiques points de vue sur la vallée de la Vallière. Elle remonte ensuite le plateau par la reculée des monts de Revigny. Au fil de sa progression, l’usager emprunte plusieurs ouvrages d’art remarquables du patrimoine ferroviaire dont des viaducs et le tunnel de la Diane, long de 800 mètres et éclairé.

Avant d’atteindre le lac de Chalain et sa base d’activités nautiques, les opportunités de s’en échapper provisoirement pour découvrir des sentiers de randonnées pédestres, équestres ou de VTT sont nombreuses. Chacun peut en outre faire étape auprès d’une des trois anciennes gares, en bon état général de conservation, qui témoignent des dessertes par rail d’autrefois. Sécurisé, avec une signalétique adaptée, l’ensemble du tronçon est doté d’une piste de sable filérisé. Il sera classé en voie verte.

Ce projet d’un montant total de 1,27 M€ a reçu une aide de 314 512€ de FEDER.

  

GOUNEFAY

Site touristique, impulsion économique    

Dans un beau volume comparable à celui d’une ferme traditionnelle du Haut-Doubs et situé sur la crête du Larmont, le complexe touristique du Gounefay est un nouvel équipement d'importance pour le territoire : il est à la fois un seuil d'accès vers les pistes de ski en hiver et en toute saison, la première marche vers la montagne du Jura…

 

Restaurant avec terrasse panoramique mais également école de ski et pôle d’activités sportives à destination des touristes comme des scolaires et de la population locale, le complexe touristique du Gounefay permet de répondre à des besoins complémentaires :

 Avec ce projet de plus d’1,8 M€, la Communauté de communes du Larmont a insufflé une nouvelle dynamique touristique et économique. L’Union européenne l’a encouragé en apportant plus de 360 000€ à sa réalisation.

 

En termes de résultats, les 2 agents à temps partiel sur le site 4 mois par an sont aujourd’hui à temps plein comme responsable station et adjoint. Un emploi d’avenir à temps plein a été recruté en plus et 17 saisonniers exercent désormais leur activité de début décembre à fin mars.

Côté restaurant, 4 salariés et des extras viennent en renfort des propriétaires pour accueillir les clients.