Vous êtes dans : Accueil > Réalisations en Franche-Comté > Focus et exemples > Réalisations financées au titre du FEDER > SOLIDARITE DOUBS HANDICAP concourt au développement du tourisme fluvial

SOLIDARITE DOUBS HANDICAP concourt au développement du tourisme fluvial

© ESAT

L’Union européenne accompagne l’établissement dans sa démarche.

En Franche-Comté, terre traditionnelle de coopératives et d'utopies sociales, la solidarité a toujours compté parmi les priorités naturelles. Ainsi, lorsque la communauté d'agglomération du Grand Besançon a décidé de s'impliquer dans le développement des itinéraires touristiques, en particulier fluviaux, s'est-elle réjouie que son appel d'offres bénéficie à Doubs Plaisance, l'activité nautique développée par l'établissement et services d'aide par le travail (ESAT) de la structure Solidarité Doubs Handicap de Besançon.

En 2012, dans le cadre du renouvellement pour six ans de la convention le liant à cet établissement public du secteur médico-social, le Grand Besançon lui a confié, entre autres missions, la gestion de trois haltes nautiques avec, à la clef, le développement d’une réelle dynamique autour du tourisme fluvial et la mise en place autour des installations techniques d’un ensemble d’activités liées à cette nouvelle filière , entre autre la création d'un chantier nautique. Ouvert sur le site des anciennes papeteries de Deluz, une friche industrielle mise gracieusement à  la disposition de Doubs Plaisance par la commune, ce dernier permet d'assurer la maintenance et d'effectuer des aménagements de bateaux pour les navigateurs locaux ou de passage en complément de ses activités existantes sur les trois haltes communautaires de l’agglomération: accueil des plaisanciers, location de bateaux électriques ou habitables, organisation de séjours, etc.

En deux ans, le projet, pour l'équipement duquel les fonds européens ont été sollicités, a été mené à bien. « Le site nautique de Deluz propose des emplacements pour une trentaine de bateaux, précise Pascal Grandmottet, responsable de la filière « tourisme » du Pôle travail protégé de l'ESAT. Le chantier nautique s'est ouvert en septembre 2012 sous l'autorité d'un professionnel du bateau et deux premières personnes handicapées ont été recrutées. Elles apprennent toutes les facettes de l'activité de maintenance nautique. L'accueil a été bon et, dès 2013, ces trois emplois ont été pérennisés. Aujourd'hui, nous envisageons d'y insérer de nouveaux travailleurs handicapés pour la développer. A terme, nous espérons  parvenir à un effectif de cinq à six personnes, avec deux ou trois encadrants. »

Cette phase d'investissement étant en voie d'achèvement, l'équipe en charge de la promotion et de la communication de Doubs Plaisance a entrepris de mieux faire connaître sa nouvelle offre au public concerné. « Nous nous sommes rapprochés pour cela du Collectif Itinérances, animé par le Comité régional de tourisme, afin de nous inscrire dans une véritable logique de territoire » , explique Pascal Grandmottet. La fréquentation grandissante de la vallée du Doubs, l'émergence de prestations touristiques originales et structurées, la valorisation des espaces, le développement des activités de loisirs naturelles et sportives sont autant d'atouts pour Doubs Plaisance. En novembre 2011, la qualité de ses actions d'adaptation pour l'insertion d'adultes handicapés lui avaient déjà valu de recevoir un trophée national du GESAT (Groupement national des entreprises du secteur protégé). Mais la confiance de ceux et celles qui lui confient désormais leurs bateaux est une récompense plus belle encore.

Montant total du projet d’équipement du chantier naval : 225 000€

Subvention FEDER : 103 000€